mardi 15 avril 2014

CHALLENGE AQUARELLE, etc … N° 3 : LE RETOUR

Vous souvenez-vous du...

« Challenge aquarelle, peinture, dessin… n° 3» ?

Je vous proposais de réaliser ce village de Valleraugue, situé dans les Cévennes au pied de l’Aigoual et au bord de l’Hérault.

Je ne me doutais pas, à l’époque, de la difficulté d’un tel paysage. J’avais essayé de les peindre en aquarelle, sans savoir exactement où j’allais. Je débutais, et n’étais absolument pas au niveau de réaliser quelque chose de correct.







Voici donc mes 3 essais ou errances, effectués avec de l'aquarelles en godets… 
Ils datent d’il y a deux ans !



      Première aquarelle, réalisée sur un papier « torchon ». 

Je me rends compte que le rendu des verts des forêts peut être très problématique ! Néanmoins, la montagne au fond me plait assez, mais cela reste tout de même assez grossier…


































      Deuxième aquarelle : plus petit format
Je ne suis pas encore complètement convaincue ! 



      Dans la foulée, encore un troisième essai : 

J’ai tenté « d’alléger » un peu les sauces… mais cela reste maladroit…


Ensuite, laisser reposer quelques années... !


DEUX ANS PLUS TARD :

Voici ma dernière tentative : j’ai pris quelques cours pendant ces deux années, donc logiquement, un peu moins débutante que lors de mes premiers essais !

 Je tente cette fois-ci en plus grand format (A3), en essayant de mieux faire fuser les pigments entre eux : j'utilise maintenant de l'aquarelle en tubes !


Dans deux ans, je referai un essai !


CHEZ LES COPINAUTES

PARTICIPATION DE BIBI :

C’est avec un réel plaisir que j’ai reçu la participation de bibi, aquarelliste confirmée qui s’est prêtée au jeu cette année : voici sa réalisation, façon « carnet de voyage », mêlant le dessin au stylo et les couleurs aquarellées.

Belle maîtrise des « vert-forêt » : on reconnait tout de suite sa « patte »  et je suis admirative !
Bravo bibi !

Pensez à retrouver son billet en CLIQUANT ICI !


PARTICIPATION D’HELENE ZACHAR

Autre style, autre technique :
Grâce au billet de bibi, Hélène a voulu jouer avec nous en créant cette toile peinte à l’huile :


Grand merci aux participantes !

    


Ce billet n’est pas exhaustif : si ce challenge vous intéresse, n’hésitez pas à m’envoyer vos contributions, je les ajouterai au présent billet !

Vous pouvez aussi participer aux Challenges précédents : il n’est jamais trop tard !

CHALLENGE N° 1 : CLIQUEZ ICI
CHALLENGE N° 2 : CLIQUEZ ICI



samedi 12 avril 2014

EAUX DE TOILETTE

Une fois n’est pas coutume, ma…

PHOTO DE LA SEMAINE



… représente un gros clin d’œil envoyé à

…qui devient, au fil de ses billets, un véritable petit forum où chacune prend plaisir à partager ses petits secrets de beauté, et autres sujets dits « féminins » !

Dans le commentaire que je lui avais déposé l’autre jour, je lui avouai avoir fouillé et retrouvé tous les flacons et bouteilles d’eaux de toilettes en ma possession… depuis… « des années », ! Ordi branché, « Beauty Blog » et fenêtre ouverte en grand format pour un fond coloré, (vous reconnaîtrez la photo !), ils ont posé pour la postérité avant de retourner au fond de l’armoire ! (je suis incorrigible !)
Le plus vieux avoisine…. Les … 40 ans d’âge !

Pour deviner lequel, rendez-vous sur le billet, et lisez le com !

Qui dit mieux ?


jeudi 10 avril 2014

JEU DE MIROIRS AU CAPITOLE

Je n’ai pas pu résister à l’appel  mystérieux des miroirs du Capitole.


J’aime ces jeux de reflets, qui me permettent, pour une fois, d’accompagner mes modèles tout en servant de modèle aussi !



Une image se forme
Se multipliant à l’infini
Vers un lointain imaginaire




J’y retrouverais presque cette petite « ambiance polar » 
où l’inspecteur « Charly » et son acolyte  
rechercheraient l’indice caché au milieu des miroirs :



Mais ceci est une autre histoire …

*

Merci à Marie-Paule et Papy Charles 
pour avoir bien voulu « poser » sans en avoir l’air 
tout au long de cette visite !

    

Ce billet participe au "WEEKEND REFLECTIONS n° 237"


mardi 8 avril 2014

LE CAPITOLE… VU DE L’INTERIEUR

Mais quelle est cette petite croix rouge sur le Capitole de Toulouse ?


C’est l’emplacement que j’avais choisi pour photographier le clocheton du donjon du Capitole (carte postale ancienne) objet de la devinette de mon précédent billet. Mais rassurez-vous, je n’étais pas embusquée sur le toit mais dans la « salle Gervais » du Capitole, première salle que l’on découvre après avoir gravit les marches de l’imposant escalier, et réponse à la devinette !

Capitole de Toulouse : le grand escalier

Nous avons été impressionnés par la taille des immenses tableaux du peintre Henri-Martin, présentés dans la salle du même nom :

Pour une vision panoramique de cette salle : CLIQUEZ ICI

Capitole de Toulouse : salle Henry-Martin

… d’autant plus qu’à y regarder d’un peu plus près, ce n’est qu’un ajustement de milliers de petites taches, où l’on devine l’épaisseur de la pâte, et la direction des coups de pinceaux !

Henry Martin : Les rêveurs
D’une fenêtre, je n’oublie pas de faire un clin d’œil à Henry IV, tout en admirant le plafond remarquablement décoré au-dessus de la niche où il est installé, surplombant la cour intérieure (CLIQUEZ ICI)



Une grande porte… un jeu de miroirs… et des reflets…


Nous quittons la salle Henry-Martin et poursuivons notre visite en suivant Papy Charles franchissant le seuil de la Salle des Illustres.



… qui tend à ressembler un peu à la Galerie des Glaces de Versailles, version toulousaine !

Tiré de WIKIPEDIA :

"Salle des Illustres
Galerie : Salle des IllustresSituée le long de la façade du Capitole, elle est classée Monument historique depuis 1994. La galerie actuelle remplace la vieille salle des Illustres construite en 1674 et détruite en 1887. Cette galerie est l'œuvre des architectes Paul Pujol et Pierre Esquié, elle est formée par la réunion de l'ancienne salle des Illustres, des deux salles des fêtes, de la salle du Trône et de la salle des Pas Perdus, elle mesure 60 mètres de long et 9 mètres de large. Son nom de salle des Illustres lui vient des nombreux bustes des célébrités toulousaines qui l'ornent."

Magnifique par sa taille et sa décoration, elle accueille les réceptions officielles et fait office de salle des mariages.


Vous pouvez vous y balader tout à loisir en VISION PANORAMIQUE… EN CLIQUANT ICI
Et admirer le plafond en détails EN CLIQUANT LA

Papy Charles, un peu coquin, ne perd pas une occasion pour chatouiller le moindre pied qui dépasse :


…tout en appréciant en connaisseur, les jolies jambes de la belle dame…


Pour ma part, je suis attirée par la fresque monumentale de Benjamin Constant tout au fond de la salle, représentant l’entrée d’Urbain II dans Toulouse :

Benjamin Constant : Entrée d'Urbain II dans Toulouse

Plus en détail :


Où j’apprécie tout particulièrement l’encolure musclée de ce cheval qui m’a tout l’air d’être un espagnol !

Ci-dessous, le panneau explicatif : (pensez à agrandir en cliquant dessus pour mieux lire !)


Je vous laisse un peu de temps pour lire tranquillement, en espérant que ce n’est pas écrit trop petit !

Liens intéressants :
Place du Capitole : CLIQUEZ ICICour intérieure du Capitole : CLIQUEZ ICILe Palais du Capitole : CLIQUEZ ICI      et      LA


(à suivre)

    

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails